Photo de Madame Marie-Thérèse Paillès

Marie-Thérèse Paillès

Décédée le 11 juin 2024 à l'âge de 80 ans
Logo de POMPES FUNEBRES - MARBRERIE RIFFARD
04 22 67 68 26

Partager
Photo de Madame Marie-Thérèse Paillès
Marie-Thérèse Paillès
Décédée le 11 juin 2024 à l'âge de 80 ans

Cérémonie religieuse

location_on
Église de Pradelles
43420 Pradelles
lundi 17 juin 2024 à 10h30
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une immense tristesse que nous vous annonçons le décès de Marie-Thérèse Paillès survenu mardi 11 juin 2024 à Aubenas. La cérémonie se déroulera le lundi 17 juin 2024 à 10h30 à l'adresse suivante : Église Pradelles - 43420 Pradelles.

Cet espace privé est destiné à recueillir vos condoléances ou le souvenir d’un moment passé.

Un service de plantation d’arbre hommage est disponible ici.

map

Déroulé des obsèques

  • 1

    Repos en salon funéraire

    location_on
    Chambre Funéraire Riffard
    67 Avenue de Bellande
    07200 Aubenas
    Du mercredi 12 juin 2024 à 17h30 au lundi 17 juin 2024 à 09h15
  • 2

    Cérémonie religieuse

    location_on
    Église Pradelles
    43420 Pradelles
    Le lundi 17 juin 2024 à 10h30
  • 3

    Inhumation

    location_on
    Cimetière
    43420 Pradelles
    Le lundi 17 juin 2024 à 11h30

Rendez hommage à Mme PAILLÈS

Plantez un arbre du souvenir

Arbre du sourvenir
volunteer_activismUn hommage durable et symbolique
Locale, drapeau de la France Planté en France dans le respect de l’écosystème local
history_eduCertificat de plantation

Faites livrer des fleurs à la famille de Mme PAILLÈS

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

Conservez un souvenir des hommages rédigés dans un beau livre

Exemple de livre hommage
Le livre hommage met à l'honneur les différents messages et photos partagés sur cet espace avec une mise en page élégante.

12 hommages ont été rendus

  • Sabine PAILLÈS
    Il y a 3 semaines

    Ma ptite Maman, Ma Mounette comme j'aimais tant à t'appeler, toi la grande Dame tellement forte et battante, la guerrière que tu as toujours été, toujours souriante dont la joie de vivre te caractérisait, tout notre amour pour toi, notre Maman, n'aura pas suffi à te retenir, à te garder auprès de nous Je ne sais pas si j'arriverai à tout te dire tellement ma douleur de te perdre est immense Tu as toujours fait en sorte de nous protéger, de nous tenir à distance des tracas familiaux, des tracas de la vie Il t'en a fallu de la force et du courage mais tu as su depuis petits nous préserver Tu nous disais être tellement fière de nous, ce à quoi nous te répondions que tu en as été l'instigatrice Même si tu n'as pas toujours su nous démontrer ton amour pour nous, nous le savions grand, nous le savions immense Tu as souhaité rejoindre ton mari, nous respectons ton choix même s'il nous est douloureux de l'accepter, nous le trouvons tellement injuste, car nous avions encore besoin de toi, nous avions envie de te garder auprès de nous, car tu avais encore, nous avions encore tellement de choses à vivre, tellement de chose à voir, tellement encore de choses à faire, avec toi, la "couriole" comme te le disait ta Maman, toujours partante pour une activité, d'ailleurs la dernière en date était de faire un tour en montgolfière chose que nous n'avons pas eu le temps de faire... Toi la gourmande de la vie et la gourmande tout court, de fruits en particulier ton péché mignon Tu as pendant des années gardé mes 3 enfants pendant les vacances d'été ; je te rassure je m'en souviens et je ne me trompe pas en disant qu'ils s'en souviennent aussi, me disant que cela te garder jeune et dynamique, ne boudant pas ton plaisir de les amener promener, toujours en goguette à droite ou à gauche, à la rivière, à la piscine ou au bord de la mer alors même que tu ne savais pas nager, au 15 août, ici à Pradelles où ils retrouvaient leurs cousins cousines, tantes et oncles et grands tantes et grands oncles, ils ont découvert avec toi les joies et les rires des fêtes familiales, les auto-tamponneuses et les feux d'artifice et moi j'étais tellement ravie qu'ils vivent cela avec toi Toutes les deux nous avons fait maintes fois du bricolage, toi qui a pratiquement tout fait dans ta maison, et moi admirative de tes capacités j'y ai pris goût, d'ailleurs nous tes enfants disions à qui voulait bien l'entendre "ma mère elle sait tout faire" et comme tu me le disais souvent "on forme une sacrée équipe toutes les deux, on pourrait même monter notre entreprise" !!, d'ailleurs nous nous sommes faites gronder par Frédérique lorsqu'elle a découvert notre installation, pas très sécure il est vrai, pour faire la tapisserie dans ta montée d'escaliers... Enfants tu nous coupais les cheveux, enfin plutôt ceux de Christophe, d'ailleurs on en a pris des fous rires en voyant le résultat sur ses photos de classe, la fameuse coupe au bol ; tu nous cousais nos habits, certainement à la mode à l'époque!!, où d'ailleurs mes robes, salopettes ou jupes kilt allaient de pair avec celles de Frédérique, sans parler de nos coiffures avec l'élastique que tu nous crochetais tellement, que cela nous faisait en même temps un lifting Tu surveillais nos devoirs en cuisinant ou tricotant ( j'entends encore le cliquetis de tes aiguilles) pour ne pas perdre trop de temps dans tes journées bien remplies, d'ailleurs l'aspirateur que tu passais dès 6 heures du matin me bercait dans ma dernière heure de sommeil Tu aimais à nous rassembler pour des repas où la table s'agrandissait en même temps que la famille, je ne pourrai plus me régaler de tes encornets farcis que j'aimais tant et dont nous avions fait un pact avec mes amies pour qu'elles les goutent à ta sortie d'hôpital, je n'aurai plus non plus le plaisir de manger tes fameux gâteaux faits de génoise fourrée au moka ou au chocolat qu'on te reclamait tant et que tu recouvrais de pâte d'amande qu'on se chamaillait pour en avoir un morceau Le 14 juin de l'année dernière tu as fêté tes 80 ans, tellement heureuse et fière d'avoir pu réunir tout ton petit monde autour de toi et d'une bonne table où tu nous as dit avoir passé une magnifique journée, ta plus belle journée Tu ne nous as pas laissé l'occasion de te souhaiter un joyeux anniversaire pour tes 81 printemps ce vendredi 14 juin, ni nous laisser la possibilité de t'organiser une belle fête, comme il se doit pour les gens qu'on aime Depuis quelques temps ta mémoire te faisait défaut et nous nous sommes retrouvés devant des situations parfois cocasses, et même si parfois c'était agaçant nous en riions aussi....ou pas, cela dépendait !! Je suis tellement fière de la Maman que j'ai eue, de la Maman forte que tu as toujours été, que depuis le 3 décembre 2023, date de ton hospitalisation, j'ai perdu, Nous avons perdu la Maman, Notre Maman, celle que j'ai toujours connue travailleuse, indépendante, volontaire, fonceuse, valeurs que tu nous as transmises, ne se plaignant jamais de quoi que ce soit soit, ne médisant jamais sur qui que ce soit, Et aujourd'hui encore, personne n'a pu guider tes choix, tu as fait comme bon te semblait, nous aurions pu tirer tes petits cheveux comme tu le faisais si nous n'étions pas obéissants, mais toi la "tuste moute" que tu étais et que tu resteras, as donc décidé de rejoindre Jeannot, tu tires ta révérence tout doucement sans bruit mais c'est un tsunami dans mon cœur, dans nos cœurs ; alors bon voyage, part en paix, part tranquille Ma ptite Maman, nous sommes extrêmement tristes et malheureux de te perdre mais nous allons bien, sois en rassurée alors pars tranquille et repose en paix Ma Mounette tu l'as bien mérité, sache que je ne te laisse pas partir trop loin, car je te garde là, tout contre moi à jamais dans mon cœur Je rajouterai encore Merci, Merci d'avoir été la Maman que nous avons eue, la Maman qui nous a guidé, la Maman qui a fait de nous les adultes que nous sommes, tu nous a appris que la vie n'est pas toujours facile mais qu'elle est belle, tu nous as appris à la défier et à nous battre, tu nous a mis sur le droit chemin et nous y sommes restés pour toi, pour nous, on te le devait bien, on te doit une fière chandelle On perd notre phare mais nous gardons le cap Je me sens terriblement seule sans toi Tu laisses un vide immense dans mon cœur Tu vas terriblement me manquer Tu vas terriblement Nous manquer Je t'aime ma ptite Maman, précieuse que tu étais pour moi, je t'aime ne l'oublie jamais Ma Mounette

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Berthomier Jean-Serge
    Il y a 1 mois

    Quoi dire de plus que mon frère qui a tout dit.. si je dois décrire ma tante Maïté c'est une "sainte" qui a consacré sa vie à sa famille et son entourage. Repose en paix.. Jean-Serge et sa petite famille.

    1 personne(s) aime cet hommage
  • Sophie AVIAS
    Il y a 1 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

    La famille de Marie-Thérèse
    Il y a 1 mois
    La famille a répondu à cet hommage
  • Philippe, Teresa FARGIER
    Il y a 1 mois

    Marie Thérèse, Teresa et moi nous nous rappelerons à toujours ton sourire!. Courage à la famille.

    2 personne(s) aime cet hommage
    La famille de Marie-Thérèse
    Il y a 1 mois
    Merci à vous deux Nous vous embrassons
  • Roger Malaval
    Il y a 1 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

    La famille de Marie-Thérèse
    Il y a 4 semaines
    La famille a répondu à cet hommage
  • Colette et Robert Gleizon
    Il y a 1 mois

    Attristés par le décès de Marie Thérèse mais nous garderons le souvenir d’une belle personne et d’une amitié sincère. Nous vous présentons nos condoléances à vous ses enfants et sa famille

    3 personne(s) aime cet hommage
    La famille de Marie-Thérèse
    Il y a 1 mois
    Nous vous remercions pour votre message qui nous touche Ses enfants
  • Liliane
    Il y a 1 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

    La famille de Marie-Thérèse
    Il y a 1 mois
    La famille a répondu à cet hommage
  • CYRILLE BERTHOMIER
    Il y a 1 mois

    Ma Tâta, C’est comme cela que je te nommais et j’en étais fier de te nommer ainsi, même si je savais que tu n’aimais pas ça, car tu trouvais que cela te vieillissait. Il y a huit mois, nous laissions partir Jeannot rejoindre son frère Etienne et sa nièce Dany, mais aujourd'hui, c’est toi que nous laissons partir les rejoindre. Je garderai en mémoire, La femme battante que tu étais, La femme souriante et toujours positive que tu étais, Car dans n’importe quelles situations, que ce soit lors de repas, réunion de famille, jeu de carte, ou autre, tu as toujours été bien vaillante sur nous autres afin d’éviter les discordes ou conflits et ton sourire clôturerait le débat. Je voudrais te remercier de nous avoir accueillis mon frère et moi tous les étés en vacances avec nos cousines et notre cousin où tu trouvais toujours à nous occuper, que ce soit en centre aéré, baignade à la rivière, bonne paie, rami… Et aussi loin que je me souvienne, je crois et je suis sûr que c'étaient mes meilleures vacances, comme en pouvaient en témoigner mes pleurs inarrêtables lors de la fin des vacances. J’aurais tant aimé encore partager avec toi pour t’écouter nous narrer des anecdotes sur nous petits… Tu t’es tellement occupée de nous tous. Alors merci pour tout, merci d’avoir été toi et merci d’avoir été MA TATA MARIE-T.

    4 personne(s) aime cet hommage
  • Chalier simone et isabelle
    Il y a 1 mois

    Sincères condoléances à toute la famille. Sommes de tout cœur avec vous dans cette pénible épreuve.

    2 personne(s) aime cet hommage
    La famille de Marie-Thérèse
    Il y a 1 mois
    Nous vous remercions pour votre message qui nous touche Christophe Frédérique et Sabine
  • Jaoul Christine et Nicolas
    Il y a 1 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

    La famille de Marie-Thérèse
    Il y a 1 mois
    La famille a répondu à cet hommage
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs